Survivre au jetlag après un long voyage

C’est lorsque le fuseau horaire qui sépare le lieu de destination et le lieu de départ est important qu’on est affecté par le jetlag. Il se traduit par un trouble de sommeil et une grande fatigue toute la journée. Ces effets dus au décalage horaire peuvent vraiment affecter nos vacances qui étaient bien programmées. Pour suivre au jetlag, voici quelques astuces efficaces.

Anticiper le jetlag pour minimiser ses effets

Même les plus grands globetrotteurs ressentent ces effets du décalage horaire mais s’ils tiennent debout juste après une dizaine d’heures de vol, c’est qu’ils ont anticipé. Pour ceci, il faut se rapprocher petit à petit du rythme du pays de destination et ce, 4 ou 5 jours avant le départ. Si la destination est en direction de l’est, vous pouvez vous coucher et vous lever plus tôt. Faites l’inverse si vous partez vers l’ouest. Si votre arrivée dans le pays de destination est prévue dans la journée ou dans la matinée, reposez-vous dans l’avion. Au cas où l’arrivée de votre vol est prévue pour la nuit, essayez de dormir au début du vol et de vous réveiller quelques heures avant l’arrivée.

Ce qu’il faut faire à l’arrivée

Même si vous êtes un grand voyageur, la première journée dans le pays de destination ne sera pas si facile. Vous vous sentirez fatigué et c’est tout à fait normal. Pour récupérer plus vite, il faudra se reposer mais ceci ne signifie pas passer toute la journée au lit dans votre chambre d’hôtel. Ce geste ne fera qu’accentuer les effets du jetlag. Vous pouvez tout de même dormir un peu. Pour vous aider à récupérer plus vite, vous pouvez également faire un peu de sport. Une marche de quelques minutes boostera votre organisme. Pour habituer votre organisme à ce nouveau rythme, il faudra aussi lui imposer les nouveaux horaires pour le repas. Si vous n’avez pas très faim, vous pouvez manger un repas léger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *